Skip to main content

Après deux ans sans nouvelles sur le blog, me revoilà qui émerge à nouveau…!

J’ai l’impression d’être passée dans une sorte à machine à laver…je vous explique…

Ce projet était un projet à deux, avec le business plan associé à une autre activité extérieure…mais bim boom badaboum, instance de divorce 6 mois après la création, mais moi je continue l’air de rien….de toutes façons je gérais tout toute seule depuis le début, donc au départ je ne voyais pas le problème.

Ah ah! Le problème? Ben d’une mon associé devait travailler 2 jours par semaine pour me permettre de gérer tous les à côtés, et de deux je ne devais pas me retrouver d’un seul coup « mère isolée » avec un enfant à charge en exclusivité, avec un père qui ne le prend que la moitié des vacances…ouille, comment vais je faire?

Au départ je n’ai aucune envie de vendre ce bébé dans lequel j’ai mis tout mon amour et toutes mes économies…j’ai investi dans ce projet 22 ans de décalages dans les avions…

Beaucoup d’entre vous ont malheureusement subi soit mes fermetures, soit mes conversations à rallonge avec mon avocat de l’époque, et vous savez à quel point j’étais désolée de cette situation. Ca m’a d’ailleurs rapproché de certaines d’entre vous, vous vous reconnaitrez…

Pas idéal comme situation pour continuer à développer la société sur ce concept…d’un départ où j’étais ouverte 6/7, le rythme a dû réduire à cause de ma situation personnelle…

Je gérais jusqu’à 50 fournisseurs, seule aux commandes, et ne vivant pas dans le centre ville. De l’autre côté j’avais ma vie de maman, et au milieu un divorce qui ne se passait visiblement pas au top…

Il a fallu que je m’adapte, que je revois le concept.

Vendant beaucoup de produits bien être dans le magasin, je décide de me spécialiser dans ce domaine, sans grande conviction car ce n’est pas mon domaine de prédilection, mais je dois trouver une solution pour réduire mes fournisseurs et me spécialiser…mais je n’ai pas non plus l’habitude de travailler qu’avec des produits français, et au bout d’un moment, je me retrouve avec beaucoup d’interrogations, et je décide de créer un « salon de thés bien être » où les gens pourraient consommer sur ces sièges Bloon que j’adore…

Ok, voila un projet assez sympa auquel mes clientes adhèrent à 100%, et je rentre un super siège de massage à intelligence artificielle 5D pour faire de la prestation de service et rentrer moins de stocks.

La décision est prise en janvier, je transforme Madame rêve en salon de thés, et pars à la recherche d’artisans….

Mais ce fut laborieux…le premier me dit « je te donne un devis ce soir » (je l’attends encore et nous étions en février…), le deuxième n’a fait que repousser , pour finir par moi pe faire douter…fonctionnant aux énergies, j’ai commencé à me dire que c’était un signe, et de moi même je voyais que je commençais à ne plus refaire de stocks, à ne plus m’intéresser à ce concept, à ne plus vouloir faire de la revente…

Au mois de juillet, je me questionne et fais comme une sorte de bilan de compétences….mes formations, ce qu’on dit de moi, pourquoi je suis partie dans telle ou telle voie, qu’ai je dégagé de mes expériences etc…une de mes autres passions est tout ce qui touche à l’intelligence émotionnelle, la psychologie, la psychanalyse, le développement personnel sur un modèle quantique…je n’ai plus envie d’être en boutique, ce profil n’est plus le mien…je pars dans l’aide aux autres. Beaucoup de mes clientes également ont pu voir ce côté empathe que j’ai naturellement, le besoin d’aider et de satisfaire mon prochain…

Mais au vu de mes petites épaules émotionnelles, il est difficile pour moi de partir dans ce domaine…par contre, je vais utiliser ma formation de décoratrice d’intérieur, et la mettre à votre service.

Et vu que l’humain m’attire, que j’aime la psycho, la spiritualité et la déco, c’est tout naturellement que je me suis dirigée vers une formation qui va me spécialiser en Feng shui.

L’aventure de Madame rêve ne s’arrête pas, elle continue d’une manière totalement différente…

Leave a Reply